GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Prévisions de croissance: Michel Sapin se veut optimiste

    media Le ministre français de l'Economie et des Finances, Michel Sapin. REUTERS/Eric Gaillard

    Le ministre français des Finances Michel Sapin a présenté ce mardi 20 septembre les prévisions de croissances sur lesquelles reposera le budget de l'année à venir. Bercy annonce une croissance de 1,5 %, un déficit à 2,7 % du PIB et une dette ramenée à 96 %.

    Michel Sapin s’est montré satisfait. Les chiffres présentés ce mardi soulignent la rigueur et le sérieux de la politique budgétaire du gouvernement, estime-t-il. Le gouvernement s'était engagé à ramener le déficit public sous la barre fatidique des 3 % du Produit intérieur brut ; c'est pratiquement chose faite, selon le ministre des Finances qui prévoit un déficit public à 2,7 % en 2017 contre 3,3 % cette année.

    Michel Sapin a également annoncé une croissance constante à 1,5 %, un chiffre cependant inférieur à celui annoncé par François Hollande il y a quelques mois. Mais c'était avant les attentats de Nice et avant le Brexit, deux événements qui ont donné un sérieux coup de frein à la croissance, justifie le ministre des Finances.

    Reste à savoir si le gouvernement parviendra à maintenir ces objectifs. Car à quelques mois de l'élection présidentielle, de nouvelles mesures ont été annoncées, telles qu’une nouvelle baisse d'impôts sur le revenu de 1 milliard d'euros, la baisse des prélèvements pour les entreprises ou encore une revalorisation du point d'indice des fonctionnaires, qui sert à calculer leur rémunération.

    RE(LIRE) : France: une baisse d'impôt sur le revenu pour cinq millions de ménages

    Des dépenses qu'il faudra compenser. Michel Sapin assure que ce n'est pas un problème. Bercy va demander 1,5 milliard d'euros d'économies supplémentaires à la Sécurité sociale et compte sur les taux d'intérêt faibles qui lui permettront d'économiser 1,2 milliard sur la charge d'intérêt de la dette. La lutte contre la fraude fiscale devrait lui rapporter près de 2 milliards d'euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.