GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Handball: l'équipe de France féminine remporte l'Euro 2018 en battant la Russie en finale (24-21). C'est le 1er titre européen des Bleues
    Dernières infos
    • France: Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai à Paris
    • Yémen: l'émissaire des Nations unies exhorte les belligérants à respecter l'accord de trêve (Twitter)
    • Brésil: le fils de Bolsonaro se déclare en faveur d'un référendum sur la peine de mort («O Globo»)
    • Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager (Fnac Darty)
    Economie

    L’Arabie saoudite lance son premier emprunt international

    media Premier exportateur mondial de pétrole, l'Arabie saoudite projette un déficit budgétaire de 87 milliards de dollars cette année et s'efforce de diversifier son économie. Getty Images/Pete Turner

    L'Arabie saoudite s’ouvre aux capitaux étrangers. Riyad lance ce mercredi 19 octobre un grand emprunt international de plusieurs milliards de dollars. Une première pour cette pétromonarchie.

    L'Arabie saoudite va tenter de lever sur les marchés entre 10 et 20 milliards de dollars, en émettant de la dette sur cinq, dix et trente ans.

    Pour l’instant, le royaume n’a pas un besoin urgent d’argent. Il peut encore tenir quelques années puisque ses réserves de change s’élèvent à près de 600 milliards de dollars.

    Premier exportateur mondial de pétrole, l’Arabie saoudite est tout de même fortement affectée par la chute des cours du baril. Le brut a perdu 60 % de sa valeur en deux ans et Riyad cherche donc de nouvelles sources de financement.

    Pour organiser cette émission de dette, le royaume s’est donné les moyens. Il s’est entouré de grandes banques internationales comme BNP Paribas et Bank of China. L’Arabie saoudite s’est également mis en conformité avec les marchés, notamment en matière de déficit et de réserves pétrolières. Enfin, Riyad a accepté de dévoiler ses statistiques économiques.

    Cette levée de fonds devrait être un succès. Les investisseurs trouveront un meilleur rendement à leur placement qu’en Europe, où les taux sont proches de zéro.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.