GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Chantiers de Saint-Nazaire: les créanciers approuvent la restructuration de STX

    media Le navire de croisière «Harmony of the Seas» a quitté le chantier naval STX de Saint- Nazaire, le 10 mars 2016 après trois années de construction. REUTERS/Stephane Mahe

    STX Offshore & Shipbuilding ne sera pas liquidé. Les banques créancières du groupe sud-coréen ont approuvé, vendredi 11 novembre, le plan de restructuration de sa dette. De nombreuses questions subsistent toutefois concernant l'avenir du groupe de construction navale.

    Le géant sud-coréen échappe donc in extremis à la liquidation. Cela fait en effet des années qu’il fait face à un effondrement du marché mondial et à une gestion défaillante.

    La justice sud-coréenne estime que STX Offshore & Shipbuilding a les capacités de lever plus de 700 millions d’euros d’ici 2026, en revendant des actifs non essentiels et en réalisant de nouveaux emprunts.

    Les chantiers de Saint-Nazaire, dont l’Etat français est actionnaire à un tiers, sont la seule filiale rentable de STX. Saint-Nazaire bénéficie d’un épais carnet de commandes : la construction de 14 paquebots de croisière dans les dix ans.

    Pas question donc pour Paris de laisser un éventuel groupe étranger reprendre la filiale française. La justice avait offert aux potentiels repreneurs le choix de racheter les sociétés du groupe séparément ou en bloc. Quatre offres de rachats avaient été déposées auprès du tribunal, parmi lesquelles celle de l’industriel français DCNS, leader mondial du naval de défense.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.