GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La pauvreté progresse en France, selon un rapport du Secours catholique

    media A Paris, deux SDF et leur chien dorment à même le sol (photo d'archives). AFP PHOTO/JACQUES DEMARTHON

    En France, la pauvreté gagne du terrain. Le nombre de personnes en situation précaire a progressé de 2,7% en 2015 par rapport à 2014. La situation est particulièrement difficile dans les campagnes. C'est le constat dressé par le Secours catholique - Caritas France dans son rapport annuel publié jeudi 17 novembre 2016. L'association appelle les candidats à la primaire de droite à s'emparer de cette question.

    Il y a neuf millions de personnes pauvres en France, près de la moitié sont des enfants et des jeunes. Le rapport pointe des familles de plus en plus fragilisées. Un peu plus de 1 000 euros par mois pour payer un logement, de l'énergie... La situation de ces ménages ne cesse de se dégrader.

    « Il y a quinze ans, c’étaient les hommes seuls que nous recevions qui étaient les plus pauvres. Aujourd’hui, ce sont les mères isolées et les couples avec enfants, parfois des gens qui travaillent, n’arrivent pas à joindre les deux bouts, c’est extrêmement préoccupant », explique Laurent Seux, directeur de l’action France-Europe au Secours catholique.

    Les disparités territoriales s'aggravent

    Malgré le plan gouvernemental delutte contre la pauvreté lancé en 2013, les disparités territoriales s'aggravent. Elles concernent notamment des populations vieillissantes et isolées en milieu rural.

    Mais Laurent Seux insiste : le besoin d'écoute prime sur les besoins matériels. « Les personnes sans revenus expriment ce besoin d’écoute à plus de 60%. C’est dire le sentiment de manque de liens, le plus dur, c’est le fait de se retrouver seul », dit-il.

    La fracture sociale est de plus en plus prononcée depuis ces quinze dernières années. Le Secours catholique appelle à un effort conjoint des associations et des entreprises au niveau local, pour enrayer la pauvreté.

    → (Re) lire : Santé: les inégalités d'accès aux soins se creusent en France

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.