GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 13 Août
Lundi 14 Août
Mardi 15 Août
Mercredi 16 Août
Aujourd'hui
Vendredi 18 Août
Samedi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Le groupe Etat islamique revendique l’attentat de Barcelone dans un message diffusé par son organe de presse
    Economie

    L'Australie et la France signent le contrat de sous-marins DCNS

    media Un sous-marin « shortfin barracuda Block 1A », conçu par le constructeur français DCNS. Reuters

    La France et l'Australie ont signé ce mardi 20 décembre à Adelaïde l'accord intergouvernemental scellant le contrat pour la construction par le français DCNS de 12 sous-marins pour la marine australienne. Un contrat hors-norme estimé à 34 milliards et s'étendant sur un partenariat de près de 50 ans.

    C'est l'aboutissement de huit mois de discussions depuis l'ouverture des négociations exclusives avec DCNS. Le Français avait été préféré à ses rivaux allemands et japonais.

    DCNS sera en charge du design, de la conception, de la maintenance et la formation des personnels. Ces 12 sous-marins, livrables à l'horizon 2030 sont des « shortfins barracudas ». Des dérivés de la nouvelle génération de sous-marins nucléaires barracuda, non encore construits puisque le premier exemplaire sera livré en 2019 à la marine française.

    Les shortsfins sont destinés à remplacer les sous-marins conventionnels de type Collins, mis en service dans les années 1990 et qui ne doivent plus en théorie être utilisés après 2026. Les premiers travaux viennent de commencer chez DCNS à Cherbourg dans le nord-ouest de la France.

    Seule la conception sera réalisée en France. La construction, elle, se fera à Adelaïde dans le sud de l'Australie. Un bâtiment DCNS-Australia y sera inauguré. 250 à 300 ingénieurs superviseront à terme la construction des sous-marins. En France, ce contrat devrait permettre de pérenniser entre 3 et 4000 emplois chez DCNS et ses sous-traitants.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.