GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Asie-Pacifique

    Chine: les investissements chinois à l'étranger battent un record

    media En 2016, les Chinois ont investi 155 milliards de dollars à l'étranger. Reuters/Stringer

    Les investissements directs réalisés par des Chinois à l'étranger cette année, hors finances, ont battu un nouveau record. Ils ont progressé de plus de 50% par rapport à l’an dernier et dépassent les 155 milliards de dollars, d’après des chiffres publiés par le ministère du Commerce, lundi 26 décembre. Les autorités n’ont pas caché leur inquiétude.

    Dans un contexte de ralentissement de la croissance chinoise et d'affaiblissement du yuan, les entreprises sont allées chercher des opportunités ailleurs. Jusqu'à présent centrés sur l'énergie et les minerais, les investissements chinois se sont diversifiés ces derniers temps, en particulier dans l’automobile, les technologies, les infrastructures, l'agroalimentaire, le tourisme, l'hôtellerie et même la mode.

    Aux Etats-Unis, notamment à Hollywood, en Europe, en Afrique et en Amérique latine, les Chinois rachètent des entreprises et prennent des parts dans des sociétés ou fusionnent.

    S'ouvrir davantage aux entreprises étrangères

    Le problème vient du fait que les investissements étrangers en Chine ne progressent pas au même rythme. Ils sont restés quasi stables par rapport à 2015. Pékin a donc décidé de prendre des mesures pour stopper cette fuite de capitaux. Les réserves de devises du pays sont à leur plus bas niveau depuis six ans. Par conséquent, depuis novembre dernier, les contrôles des mouvements financiers se sont renforcés et certaines opérations à l'étranger sont interdites, comme les placements de plus de 10 milliards de dollars, selon le South China Morning Post.

    Pour tenter de résoudre le problème, la Chine pourrait ainsi envisager de s'ouvrir davantage aux entreprises étrangères et de revoir à la baisse le nombre de secteurs qui leur est interdit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.