GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Areva dans le collimateur de la justice américaine

    media La justice américaine a demandé au FBI d'enquêter sur le rachat de la société minière canadienne Uramin par Areva, AFP PHOTO BERTRAND GUAY

    Après la justice française, c'est au tour de la justice américaine de s'intéresser au dossier Areva. Le FBI doit enquêter sur l'acquisition d'Uramin par le groupe français. Le dossier pourrait tomber sous le coup de la loi anticorruption internationale.

    Plusieurs critères de la loi contre la corruption internationale permettent au FBI d'enquêter sur Areva. Ce texte fédéral, appelé aussi FCPA, concerne, en effet, tous les actes de corruption commis par les entreprises américaines ou étrangères qui sont cotées en bourse sur le territoire américain, ou qui participent à des flux financiers sur le marché régulé aux Etats-Unis.

    Outre l'achat d'Uramin en juillet 2007, Areva a pu aussi contrevenir à la législation américaine sur le nucléaire, en s'associant avec un partenaire local en 1999. Et puis, le groupe français pourrait être inquiété pour un autre problème. Il aurait, notamment, fourni à 17 centrales américaines des pièces défectueuses fabriquées dans son usine du Creusot. Sur ce dossier, le parquet de Paris a ouvert une enquête de son côté.

    Si le spécialiste français du nucléaire se retrouve devant un tribunal américain, il risque d'écoper d'une très lourde amende. Ce serait un bien mauvais coup pour Areva qui cherche 4,5 milliards d'euros pour sa recapitalisation.

    → A (re) lire : Nucléaire: Areva aurait menti à l’Etat sur la valeur d’Uramin

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.