GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Le roi d'Arabie saoudite en Asie à la recherche de nouvelles opportunités

    media Le roi Salman d'Arabie saoudite et le Premier ministre malaisien Najib Razak, à Kuala Lumpur, le 26 février 2017. AFP/Manan Vatsyayana

    Le roi Salman d’Arabie saoudite entame ce dimanche 26 février un voyage en Asie afin d'y trouver des investisseurs. La monarchie wahhabite a entrepris de diversifier son économie, trop dépendante de la production pétrolière.

    Le roi Salman se rendra successivement en Malaisie, en Indonésie, en Chine, aux Maldives, et finalement au Japon pour un long périple à visée nettement économique.

    Lancé l'an dernier, le programme « Vision 2030 » a pour objectif de réduire la dépendance de l'économie saoudienne aux variations du prix du pétrole en diversifiant ses activités.

    Relation privilégiée avec la Chine

    Pour y parvenir, l’Arabie saoudite fait appel à des investisseurs étrangers. Avec ses partenaires asiatiques, le pays souhaite renforcer les accords industriels et commerciaux et attirer les investissements dans les secteurs les plus variés.

    Le promoteur de cette ouverture de l'économie saoudienne, le vice-prince héritier Mohammed Ben Salman, a préparé la visite du roi au cours d'un déplacement en Chine au mois d'août et au Japon en septembre dernier.

    La Chine représente déjà le premier fournisseur de l’Arabie saoudite. Le Japon, où un monarque saoudien se rend pour la première fois, importe un tiers de son pétrole d’Arabie saoudite tandis qu'il y exporte pour 7 milliards d'euros par an en voitures, équipements et métaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.