GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Les chantiers STX de Saint-Nazaire passent sous pavillon italien

    media Un bâtiment des chantiers navals STX France de Saint-Nazaire, en décembre 2016. LOIC VENANCE / AFP

    L'Etat français a renoncé au projet de nationalisation du site qui emploie 2 600 salariés dans l'ouest de la France. Un accord de principe a été trouvé avec Fincantieri, le constructeur italien. Le projet jugé ambitieux par le gouvernement qui suscite toutefois l'inquiétude d'une partie des syndicats.

    Lâché par son actionnaire sud-coréen, STX passe sous le contrôle de Fincantieri. L'italien accepte de ramener sa participation à 48%. Il aura un partenaire, une fondation bancaire privée italienne, la Fundazione CR Trieste. Le groupe militaire public français DCNS obtient 12%, et l'Etat français qui détient 33% du capital conservera un droit de veto.

    Plusieurs garanties accompagnent ce montage. Elles sont plutôt bien accueillies par une partie des syndicats. « Pour nous, c’est plutôt rassurant. Le maintien de l’emploi pendant plusieurs années, le réseau de sous-traitance, le non-transfert d’activité, tout un tas de choses sur lesquelles nous étions très attentifs et elles seront a priori dans le projet », affirme Christophe Morel, délégué syndical CFDT.

    Pour Nathalie Durand-Prinborgne du syndicat FO, le compromis trouvé ne fait que raviver les craintes des salariés : « En Italie, il y a beaucoup de travailleurs délocalisés, payés à un taux horaire extrêmement bas. Il nous déplairait de voir ces travailleurs délocalisés arriver en France massivement, très concrètement. »

    La procédure de consultation du comité d'entreprise doit être lancée dans les semaines à venir. Ensuite, le gouvernement devra se prononcer sur l'accord définitif.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.