GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
Mercredi 26 Avril
Jeudi 27 Avril
Aujourd'hui
Samedi 29 Avril
Dimanche 30 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Corée du Nord a procédé à un tir de missile balistique (Yonap)
    • Irak: une explosion secoue le centre de Bagdad (AFP)
    • Donald Trump devant la NRA, le lobby des armes: «Vous avez un ami à la Maison Blanche»
    • Nicolas Dupont-Aignan sur France 2: «Marine Le Pen n'est pas d'extrême droite»
    • Présidentielle 2017: Nicolas Dupont-Aignan a signé un accord de gouvernement avec Marine Le Pen et la soutiendra au second tour
    Economie

    Guyane: le PDG d’Arianespace s’inquiète des conséquences de la crise

    media La crise en Guyane a déjà provoqué le report de trois lancements de satellites. jody amiet / AFP

    Les mouvements sociaux en Guyane ont entraîné le report de trois campagnes de lancement de satellites à partir du centre spatial de Kourou. Dans une lettre aux élus guyanais, le PDG d'Arianespace met en garde contre les graves conséquences économiques qui s'ensuivraient si le blocage continuait.

    Le report des trois lancements prévus pour des clients brésilien, coréen, luxembourgeois, américain et français a déjà entraîné plusieurs millions d'euros de surcoût pour Arianespace et les industriels du centre spatial, déplore le PDG d’Arianespace Stéphane Israël.

    Les blocages qui paralysent la Guyane depuis un mois ont d'ores et déjà repoussé d'un mois le prochain lancement. Mais si le mouvement persistait, les 12 lancements prévus cette année pourraient être menacés, avec les lourdes conséquences financières que cela impliquerait.

    Le patron d'Arianespace rappelle que le centre spatial de Kourou cité par les manifestants comme l'illustration des inégalités sociales en Guyane emploie directement 1 700 salariés, soit 40 % de la masse salariale du secteur privé de Guyane et génère 9 000 emplois indirects. Il reconnaît que les liens entre la base spatiale et le territoire qui l'accueille peuvent être renforcés, mais il souligne aussi l'image négative que la situation actuelle fait peser sur la base de Kourou.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.