GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Samedi 18 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: Macron devra rénover le Palais de l’Elysée, un chantier à 100 millions

    media La Cour des comptes avertit des risques d'un report des travaux de rénovation de l'Elysée, le palais a été édifié et décoré entre 1718 et 1722. PATRICK KOVARIK / POOL / AFP

    Alors que le déménagement se termine à l'Elysée pour faire place nette au nouveau président de la République, Emmanuel Macron investi ce dimanche, la Cour des comptes fait le point sur la gestion du Palais. Elle est meilleure avec une enveloppe de 100 millions d'euros annuels respectée. Des économies ont même été faites, précisent les auteurs du rapport. Mais les Sages préviennent : les travaux de restauration du Palais, classé au titre des monuments historiques, doivent être menés rapidement.

    Ce dimanche, le Palais de l'Elysée accueille un nouvel hôte, Emmanuel Macron. C'est à lui et à sa nouvelle équipe que s'adresse la Cour des comptes dans cet ultime rapport. Selon les magistrats, il faudra poursuivre les efforts budgétaires menés sous le quinquennat Hollande comme la réduction de la masse salariale. Ces efforts ont permis de respecter la dotation de 100 millions d'euros annuels et d'augmenter les réserves disponibles: 16 millions d'euros fin 2016.

    Mais, déplore la Cour, sur ces 16 millions, 10 ont été reversés au budget de l'Etat au lieu de servir à financer des opérations importantes. Ainsi, le schéma immobilier du Palais, qui doit s'étaler sur 7 ans et coûter 100 millions d'euros, n'a toujours pas été lancé.

    Les Sages de la rue Cambon appellent le nouveau locataire à ne plus repousser l'échéance des travaux titanesques dont a besoin le site, classé monument historique. Repousser encore les opérations de conservation, selon les magistrats, c'est prendre le risque d'accroître encore les coûts nécessaires à la restauration du palais.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.