GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 17 Décembre
Lundi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un fort séisme de magnitude 6,5 a frappé l'île de Java faisant trois morts et sept blessés (autorités)
    Economie

    Données personnelles: la Cnil met Facebook à l'amende

    media La Cnil reproche notamment à Facebook de ne délivrer aucune information immédiate aux internautes sur leurs droits et sur l'utilisation qui sera faite de leurs données. Pixabay

    En France, Facebook devra payer une amende de 150 000 euros pour manquements dans sa gestion des données des utilisateurs. La Cnil, la Commission nationale informatique et libertés, a infligé au réseau social sa sanction pécuniaire maximale. Facebook devrait y survivre, le groupe pèse plus de 400 milliards de dollars en Bourse. Il a quatre mois pour faire appel.

    Facebook procède à une collecte massive de données personnelles à des fins de ciblage publicitaire. Le réseau trace aussi à leur insu les internautes. Voilà deux des six manquements constatés par la Cnil.

    La commission en janvier 2016 avait donné trois mois au géant américain pour se mettre en conformité avec la loi française, un délai renouvelé une fois, sans résultats. Elle reconnaît que les utilisateurs peuvent maîtriser l’affichage de la publicité ciblée, en revanche, déplore la Cnil, ils ne peuvent pas s’opposer à la combinaison massive de leurs données, et Facebook ne fournit aucune information immédiate aux internautes sur leurs droits et sur l'utilisation qui sera faite de ces données.

    La Cnil a décidé de la sanction maximale en raison du nombre important d’utilisateurs en France, ils sont en effet 33 millions. Facebook a indiqué prendre connaissance de la décision, décision avec laquelle le mastodonte se déclare « respectueusement en désaccord ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.