GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    L'euro n'a pas fait grimper les prix en France

    media Le passage à l'euro n'a pas fait flamber les prix, selon l'Insee. Photo by: BSIP/UIG via Getty Images

    Voilà qui met à mal un préjugé largement répandu : le passage à l'euro en 2002 n'aurait pas permis aux commerçants d'augmenter les prix et donc de pénaliser les Français. A entendre l'Insee, l'Institut national de la statistique, ce serait même tout le contraire.

    Le passage à l'euro n'a pas fait flamber les prix. Quelques chiffres l'indiquent. De 2002 à 2016, les prix à la consommation en France ont augmenté en moyenne de 1,4% par an. Cette inflation est nettement inférieure à celle des quinze dernières années où les prix ont grimpé de 2% en moyenne, selon l'Insee.

    Alors pourquoi les Français pensent-ils que les commerçants ont profité du passage à l'euro pour gonfler leurs prix ? D'après l'Insee, le consommateur se focalise sur les produits qu'il consomme au quotidien et qu'il connaît bien.

    De plus, il accorde plus d'importance aux prix qui augmentent qu'à ceux qui baissent. Mais dans les faits, si certains produits de consommation courante ont augmenté, d'autres, comme l'électroménager, ont baissé.

    Enfin, les ménages se souviennent du dernier prix en francs de la baguette, par exemple : 4,30 francs, soit 66 centimes d'euros et ils ont tendance à le comparer au prix d'aujourd'hui environ 90 centimes d'euros. Un prix qui représente en réalité une hausse annuelle de moins de 2% seulement, selon l'Insee.

    Archives à (re) lire : L’euro, cher aux Européens...

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.