GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La pauvreté infantile importante en Espagne, aux Etats-Unis, en Turquie

    media Pas moins d’un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté mais avec de grandes variations selon les pays (photo d'illustration). Karol Serewis/Gallo Images Poland/Getty Images

    Le bien-être des enfants, c’est le sujet d’une étude rendue publique par l’Unicef. Jusque-là rien de surprenant. Sauf que le Fond des Nations unies consacré à l’enfance s’intéresse cette fois spécifiquement à leur situation dans les pays riches. Et parmi ces pays, ce ne sont pas forcément les plus prospères comme les Etats-Unis, qui sont les mieux notés.

    En tête de ce classement du rapport de l'Unicef sur la situation des enfants dans le monde, les pays du Nord de l’Europe, ainsi que l’Allemagne et la Suisse. La France est 19ème, les Etats-Unis ne sont que 37ème sur un total de 41 pays – preuve, selon les auteurs du rapport qu’un revenu national élevé ne suffit pas à garantir de bons résultats en terme de bien-être des enfants.

    En moyenne, pas moins d’un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté dans le monde. De grandes variations sont à signaler : ils ne sont qu’un sur dix au Danemark ou en Norvège mais un sur trois en Israël et en Roumanie. La pauvreté infantile est importante également en Bulgarie, en Espagne, aux Etats-Unis, au Mexique ou en Turquie. Le rapport note que c’est grâce à des transferts sociaux efficaces – impôts, prestations sociales – que des pays comme la Norvège ou la Finlande parviennent à réduire la pauvreté des enfants.

    Pour ce qui est de l’insécurité alimentaire, en moyenne un enfant sur huit y est confronté, cela va jusqu’à un sur cinq au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, un sur trois au Mexique et en Turquie. A l’autre bout du spectre le Japon, la Suède ou encore l’Allemagne, un enfant sur vingt. Enfin l’obésité des enfants de 11 à 15 ans, qui est , souligne le rapport, une forme de malnutrition, est en progression dans la majorité des pays.

    Un revenu national élevé ne suffit pas à garantir de bons résultats en termes de bien-être des enfants, souligne le rapport de l'Unicef sur le bien-être des enfants dans le monde.

     

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.