GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    L’Insee prévoit une croissance solide en France pour 2017

    media En France, le retour à la normale des récoltes céréalières cette année va permettre une progression de 0,3—point. Humpapa

    La croissance en France en 2017 est solide. C'est ce qu'estime l'Insee dans sa note de conjoncture de juin publiée ce mardi matin. La croissance cette année va s’élever à 1,6 % alors qu’elle était de 1,1% en 2016. Une croissance inédite depuis 2011 et qui est proche de celle de la zone euro estimée à 1,8%.

    Les récoltes céréalières catastrophiques de l'année dernière ont plombé la croissance française. Le simple retour à la normale cette année va permettre une progression de 0,3 point.

    Autre facteur : la baisse du tourisme estival en 2016 due aux attentats avait provoqué une chute de 0,2 point de croissance l’année dernière. L'Insee prévoit une reprise du secteur cette année.

    Autre élément positif : le secteur du bâtiment va enfin recréer de l'emploi parce que les Français investissent davantage dans leurs logements, notamment dans des logements neufs. C'est important, car le secteur a détruit de nombreux emplois pendant des années.

    Enfin, l'Insee ne le chiffre pas encore, mais le climat politique en France rassure les investisseurs. Avec Emmanuel Macron, élu président de la République, la peur d'un Frexit, une sortie de la France de la zone euro voulue par Marine Le Pen est levée.

    Un bémol tout de même. Le commerce extérieur freine toujours l'économie du pays, notamment l'échange de biens manufacturiers. Cette situation devrait ralentir la croissance de 0,3 point en 2017.

    ► A (re) lire : Emmanuel Macron, un président qui veut transformer l'économie française

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.