GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    L’EPR d’Hinkley Point pourrait coûter jusqu’à 3 milliards de plus que prévu

    media Une image de synthèse du projet de construction de la centrale nucléaire d'Hinkley Point C par le français EDF et son partenaire chinois CGN. HO / EDF ENGERY / AFP

    La construction de la centrale nucléaire de troisième génération à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre pourrait coûter entre 1 et 3 milliards d'euros supplémentaires, selon le quotidien français «Le Monde». Ce dérapage pourrait s'expliquer par un retard dans le calendrier de livraison, mais aussi par d'autres facteurs qui pèsent sur ce chantier hors-norme.

    Présentée comme une vitrine d'EPR français, la centrale d'Hinkley Point pourrait finalement connaître les mêmes déboires que les chantiers similaires de Flamanville et de Finlande. Initialement prévue pour 20 milliards d'euros, partagés entre le français EDF et son partenaire chinois CGN, sa construction pourrait coûter 3 milliards supplémentaires. Avec, en prime, un retard de livraison. Hinkley Point ne devrait pas démarrer avant 2027, selon Le Monde.

    L'investissement serait-il trop lourd pour EDF ? C'est ce que craignait son directeur financier, Thomas Piquemal. Il a démissionné en 2016. D'autres mouvements parmi les responsables du projet devraient suivre à l'automne.

    La tension monte des deux côtés de la Manche. La Cour des comptes britannique, la NAO, a calculé le surcoût dû au prix d'électricité garanti à EDF qui pourrait peser sur les Britanniques. Celui-ci pourrait s’élever à 30 milliards de livres, au lieu des 6 milliards envisagés au départ.

    Les spécialistes français, eux, pointent du doigt les retards accumulés par l'usine d'Areva au Creuset. Cette usine connue pour les irrégularités causées à Flamanville doit fournir la cuve à Hinkley Point. Des risques financiers et techniques qui devraient être présentés au conseil d'administration d'EDF d'ici septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.