GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Juin
Samedi 16 Juin
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 20 Juin
Jeudi 21 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Conflit social à la SNCF: l'Unsa «ne continuera pas la grève en juillet» (syndicat à l'AFP)
    • Yémen: les forces progouvernementales pénètrent dans l'aéroport de Hodeida (Emirats)
    • Marine Le Pen (RN) doit rembourser 300 000 euros au Parlement européen, confirme la justice de l'UE
    • Economie: «La plupart» des entreprises françaises «ne pourra pas» rester en Iran (Le Maire)
    • France: le Parlement sera réuni en Congrès le lundi 9 juillet 2018 (Journal officiel)
    Economie

    La Chine ouvre son marché obligataire aux investisseurs étrangers

    media Le yuan local cohabite avec l'euro, le dollar américain ou encore le yen japonais dans le marché chinois (photo d'illustration) REUTERS/Jason Lee

    Les investisseurs étrangers pourront désormais avoir accès aux obligations émises en Chine. En passant à partir de lundi par une plate-forme reliant Hong Kong au marché obligataire chinois. Ainsi la Chine s'ouvre progressivement aux capitaux étrangers.

    Il faudra passer par Hong Kong pour accéder au marché obligataire chinois. Et il faut être un investisseur qualifié, c'est-à-dire une banque centrale ou commerciale, un fonds souverain, un assureur ou un fonds d'investissement.

    Par ailleurs, la banque centrale chinoise précise que c'est à titre expérimental à compter du 3 juillet. Mais cela permet désormais à des non-chinois d'acquérir des titres sur le 3eme marché obligataire du monde. Un marché qui cumule environ 10 mille milliards de dollars de créances.

    Jusqu'à présent les étrangers détenaient moins de 1,5% de la dette obligataire chinoise, pour l'essentiel des obligations souveraines.

    Le marché s'ouvre donc à la dette émise par les gouvernements locaux, les banques et les entreprises chinoises. C'est un nouveau signe de la volonté du gouvernement de Pékin d'attirer plus de capitaux étrangers, en assouplissant son système financier. Déjà depuis 2014, les investisseurs étrangers ont la possibilité, toujours en passant par Hong Kong, d'acheter des actions libellées en yuan de sociétés cotées en Chine continentale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.