À l'écoute
Expand Player
 
GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Economie

    Pour le FMI, Macron est sur la bonne voie

    media Emmanuel Macron, lors du G20 à Hambourg, le 8 juillet 2017. Reuters/Philippe Wojaze

    Le Fonds monétaire international (FMI) voit dans le programme d'Emmanuel Macron une «opportunité exceptionnelle» de réformer l'économie française afin de lui rendre plus de compétitivité et de réduire le chômage. L'institution salue les réformes «ambitieuses» et «courageuses» annoncées par le chef de l'Etat. Le FMI a donc revu légèrement à la hausse la prévision de croissance en France pour cette année.

    Le FMI ne tarit pas d'éloges sur le programme économique et social impulsé par le président de la République. A tel point qu'il revoit à la hausse sa prévision de croissance pour 2017. Ce sera plutôt 1,5% que 1,4%, selon le FMI, et la tendance devrait encore s'accélérer en 2018. Car Emmanuel Macron dispose à la fois d'un mandat politique fort, souligne le FMI dans son évaluation annuelle de l’économie française, et d'une conjoncture économique améliorée.

    Autant d’éléments favorables à la mise en œuvre d'un programme jugé « ambitieux » et « courageux » : réduction de la dépense publique, assouplissement du marché du travail et réforme de la fiscalité. L'institution financière dirigée par la Française Christine Lagarde estime aussi que ces réformes doivent être lancées « dès le début » pour être crédibles.

    Par ailleurs, le FMI préconise de veiller à ce que les salaires n'augmentent pas trop et juge que la future réforme des retraites devrait comporter des mesures incitatives pour retarder l'âge de départ à la retraite.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.