GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    A quoi ressembleront les emplois en 2030?

    media Selon l'étude, les emplois d’aujourd’hui vont être progressivement occupés par des robots comme ces bras robotisés qui remplissent un verre de bière à la foire de Hanovre, en Allemagne, le 24 avril 2017. REUTERS/Fabian Bimmer

    C’est la question qui intrigue autant les travailleurs de demain que les chercheurs d’aujourd’hui : à quoi ressembleront les emplois du futur ? Un rapport commandé par le géant américain de l’informatique Dell estime que la majorité des métiers de 2030 n’existent pas encore à l’heure actuelle. Et ce n’est pas tout : les futurs actifs devront être plus mobiles que leurs aînés.

    C’est le chiffre à retenir de ce rapport : 85% des emplois qu’occuperont les travailleurs en 2030 n’existent pas encore aujourd’hui. Autrement dit, un jeune qui vient de signer son premier contrat a 5 chances sur 6 d’occuper, dans moins de 15 ans, un métier dont on ignore tout à l’heure actuelle.

    L’étude explique que les emplois d’aujourd’hui vont être progressivement occupés par des robots. Des machines qui, à terme, ne se contenteront plus d’imiter nos tâches, mais qui pourront prendre des initiatives et interpréter des données comme des humains.

    Les travailleurs des années 2030 devront aussi être plus mobiles et flexibles que leurs aînés. « La capacité à acquérir de nouvelles connaissances aura plus de valeur que la connaissance elle-même », dit le rapport. Enfin, de nombreux actifs cumuleront différentes missions auprès de différents employeurs.

    Un bémol tout de même : l'étude concerne les Etats-Unis. Aucune mention d'un éventuel dialogue social dans des entreprises où les salariés ne seraient que de passage. Rien non plus sur la protection de la vie privée, alors que le rapport a été rédigé par des experts du numérique.

    A (re) écouter : Entre le singe et le robot, quelle place pour l’homme? (Autour de la question)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.