GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Crise sociale au Chili : le président Piñera condamne les violences policières
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    Economie

    France: les aides au logement réduites de 5 euros par mois dès octobre

    media Le versement de l'aide personnalisée au logement (APL) est assuré par la Caisse d'allocations familiales. PHILIPPE HUGUEN / AFP

    Le gouvernement français a décidé une réduction des aides personnalisées au logement (APL) de 5 euros par mois à partir d'octobre. Une économie pour le budget de l'Etat réalisée sur une prestation sociale qui fait l'objet de critiques.

    La baisse des APL était prévue par le gouvernement précédent. Et confirmée il y a quelques jours par le ministre de l'Economie. En cette période de restrictions budgétaires, on sait maintenant qu'une baisse de 5 euros par mois par foyer bénéficiaire s'appliquera en octobre prochain. Une baisse uniforme donc pour les 6,5 millions de ménages qui perçoivent en moyenne 230 euros par mois, parmi lesquels 800 000 étudiants.

    L'aide au logement représente une dépense de 18 milliards d'euros par an. Sa réduction va permettre une économie de 32 millions d'euros par mois, près de 100 millions d'euros d'ici la fin de l'année et 390 millions d'euros en année pleine.

    Les aides au logement font l'objet de critiques quant à leur efficacité. Elles sont accusées de participer à l'augmentation des loyers. Mais le premier syndicat étudiant, la FAGE, s'élève contre cette décision et souligne qu'un étudiant sur quatre vit sous le seuil de pauvreté et que le logement représente plus de la moitié du budget mensuel d'un étudiant.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.