GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Janvier
Mardi 16 Janvier
Mercredi 17 Janvier
Jeudi 18 Janvier
Aujourd'hui
Samedi 20 Janvier
Dimanche 21 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a annoncé ce vendredi 19 janvier dans un discours être candidat à l'élection présidentielle de mars 2018 pour un deuxième mandat. «J'annonce ma candidature pour le poste de président de la République», a déclaré Abdel Fattah al-Sissi dans ce discours retransmis en direct par la télévision publique. Les aspirants à la présidentielle ont jusqu'au 29 janvier pour enregistrer leur candidature.

    Asie-Pacifique

    En Chine, le papier monnaie pourrait disparaître d’ici 10 ans

    media En Chine, les pièces et billets ne devraient plus représenter que 30% des achats en 2020. REUTERS/Kim Kyung-Hoon/File Photo

    Les Chinois règlent de plus en plus leurs achats grâce à leur téléphone portable. Au point que des analystes anticipent la disparition d'ici dix ans de l'argent liquide.

    Du taxi aux fruits et légumes du marché, les Chinois peuvent tout payer ou presque avec leur téléphone portable en scannant le code-barres des produits. A cela s'ajoutent les achats en ligne. L'année dernière, 5 000 milliards d'euros de biens et services ont été achetés à partir de terminaux mobiles.

    Les pièces et billets, qui représentaient encore 60 % des paiements en 2010, ne devraient plus représenter que 30 % des achats en 2020. Certains prédisent que le papier-monnaie, qui a fait son apparition pour la première fois en Chine au XIIIe siècle, peut totalement disparaître d'ici 10 ans. Des restaurants n'acceptent plus les billets de banque et la carte bancaire perd du terrain. Les commerçants réticents au paiement dématérialisé y sont quant à eux de plus en plus contraints, car leurs clients n'ont plus du tout d'espèces sur eux.

    Mais cette tendance à tout payer par smartphone a aussi donné des idées à des malfaiteurs qui sont parvenus à mettre en place de faux codes-barres afin de vider le compte en banque de leurs victimes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.