GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Acier: l'UE prend des mesures pour lutter contre le dumping chinois

    media Un employé d'une aciérie chinoise, le 24 avril 2009 (photo d'illustration). Reuters

    L’Union européenne a décidé d'imposer des droits antidumping sur les importations d’acier chinois. Après les Etats-Unis pour l'aluminium, c'est au tour des Européens d'accuser la Chine de concurrence déloyale qui affaiblit leur industrie.

    L’Union européenne va imposer des droits d’importation provisoires, entre 17 et 28%, sur les aciers chinois résistants à la corrosion. Ces droits, annoncés le 9 août 2017, vont entre autres toucher les sociétés Hesteel Group, Shougang Group et Shagang Group. Celles-ci ont 25 jours à compter de l'annonce pour contester la décision européenne.

    Ces nouvelles impositions font suite à huit mois d’une enquête qui considère que les industriels chinois de l’acier ont bénéficié de subventions indues. Globalement, l'acier chinois représente plus de la moitié des importations de ce métal dans l'Union européenne. Des importations qui ont, de plus, augmenté de 45% en 2017, d'après une banque d’investissement.

    En imposant des droits antidumping, Bruxelles veut restreindre le flot d’importations d'acier chinois à bas prix. Ainsi selon l'UE, les prix de l'acier pourront remonter afin de redresser l'industrie européenne. Cette mesure suit celle prise par les Américains ce mardi 8 août. Ils ont augmenté les droits de douane des importations chinoises d'aluminium. Washington accuse les industriels chinois de l'aluminium de bénéficier de subventions allant jusqu’à 80% de leur produits.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.