GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 24 Novembre
Samedi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: la remise en cause des contrats aidés fait polémique

    media La diminution du nombre d'emplois aidés inquiète les maires, habitués à recourir à ce type de contrats pour préparer notamment la rentrée scolaire. REUTERS/Charles Platiau/Files

    Au cours d'un déplacement dans le Gers, le Premier ministre Edouard Philippe a jugé que les contrats aidés, ces emplois en faveur des chômeurs de longue durée et des jeunes en difficultés appuyés financièrement par l’Etat, sont onéreux et peu efficaces. Le coup d'arrêt porté à ces contrats est fermement décrié par les maires et les responsables des secteurs sociaux.

    Il ne reste plus, d'ici la fin de l'année, que 110 000 contrats aidés à attribuer, sur les 293 000 financés en 2017. C'est beaucoup moins que les 459 000 contrats de ce type signés en 2016.

    Mais surtout, la perspective qu'ils soient remis en cause en 2018 fait peur aux maires qui y ont largement recours pour assurer l'encadrement ou la restauration scolaire. Les associations et les directeurs de maisons de retraite vont dans le même sens.

    Dès à présent le coup de frein aux contrats aidés entraîne le non-renouvellement des contrats en cours et le gel des nouveaux contrats par Pôle emploi.

    Le gouvernement voudrait substituer à ces contrats une politique de formation, individualisée et de qualité, de nature à assurer un accès à l'emploi. La ministre du Travail Muriel Pénicaud affirme que dans le secteur marchand, aidés ou pas, deux de ces contrats sur trois auraient quand même été conclus.

    Mais les responsables des collectivités locales et des associations estiment, eux, avoir été mis devant le fait accompli.

    (Re) lire : France: timide recul du chômage au deuxième trimestre 2017

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.