GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Volkswagen rappelle 1,82 million de véhicules en Chine

    media En Chine, le constructeur allemand était déjà visé par le rappel, annoncé en mars par l'Aqsiq, de 572—000 voitures Audi. REUTERS/Kacper Pempel/File

    Volkswagen et ses deux joint-ventures avec les constructeurs chinois FAW et SAIC vont rappeler de très nombreux véhicules à partir de décembre en raison de pompes à essence potentiellement défectueuses, a indiqué l'Administration chinoise pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la quarantaine (Aqsiq).

    Parmi les véhicules concernés figurent près de 860 000 Magotan et quelque 810 000 Passat fabriqués en Chine entre 2007 et 2015, mais également des voitures importées de marques Volkswagen CC et Magotan, précise le communiqué de l'agence étatique.

    Cette mesure intervient parallèlement au rappel, annoncé la semaine dernière, de 281 000 véhicules aux Etats-Unis pour des raisons similaires.

    Volkswagen et ses coentreprises procéderont au remplacement gratuit des pompes à essence, susceptibles, selon le régulateur, de provoquer des calages du moteur en raison de dysfonctionnements de composants électroniques.

    Le problème a été découvert à la suite d'une enquête des autorités chinoises lancée en avril 2016, a souligné le régulateur.

    Déjà visé

    En Chine, le constructeur allemand était déjà visé par le rappel, annoncé en mars par l'Aqsiq, de 572 000 voitures Audi pour un problème de toits ouvrants. Le groupe avait par ailleurs annoncé, également en mars, le rappel de 681 000 voitures en Chine en raison d'une possible surchauffe des pompes de refroidissement.

    Ces derniers rappels constituent un nouveau revers pour Volkswagen, encore ébranlé par le scandale du « dieselgate » après la découverte d'un logiciel tricheur déjouant les normes de pollution.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.