GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 18 Mai
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Aujourd'hui
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Transports aériens: Ryanair annonce la suppression de 2000 vols

    media Ryanair supprime 2000 vols d'ici la fin du mois d'octobre, soit 40 à 50 vols par jour, a annoncé la compagnie vendredi 15 septembre 2017. Photo: Reuters/Jean-Paul Pelissier

    La compagnie low cost irlandaise, Ryanair a annoncé cette fin de semaine la suppression de 2 000 vols d'ici la fin du mois d'octobre, soit 40 à 50 vols par jour, afin d'améliorer sa ponctualité. A peine annoncée, la décision a immédiatement été mise en application. Dès le vendredi 15 septembre au soir deux vols à destination de Vilnius et Porto étaient annulés ; et hier, samedi, trois vols ont été supprimés au départ de l’aéroport de Beauvais, dans l'Oise. Une décision qui suscite la colère des passagers d'autant qu'ils ont été informés à la dernière minute.

    Ryanair explique qu'elle n'est plus en mesure d'assurer la ponctualité de ses vols.  Elle serait « tombée sous les 80% durant les deux premières semaines de septembre ». La compagnie préfère donc annuler certains vols au risque de provoquer la colère des passagers, afin d'atteindre son objetif annuel de 90% de ponctualité.

    Ryanair justifie ses retards par l'intensité du trafic aérien, des grèves, des conditions météorologiques défavorables mais aussi par l'obligation de respecter les congés des pilotes et des équipages. L'Autorité de l'aviation irlandaise lui impose d'aligner les dates de vacances du personnel navigant sur l'année civile, soit du 1er janvier au 31 décembre.

    Ces explications laissent perplexe le syndicat des pilotes SNPL qui dénonce des problèmes d'embauche. La compagnie est souvent pointée du doigt pour sa politique salariale aussi les équipages lui préfèrent-ils d'autres groupes plus respectueux du droit des salariés.

    Une stratégie assumée par Ryanair qui présente ses excuses et propose aux passagers de les affecter sur un autre vol ou de les rembourser mais pas de prendre en charge les autres frais occasionnés. Prévenus au dernier moment, les clients qui n'ont pu voyager expriment depuis vendredi soir leur colère sur les réseaux sociaux...

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.