GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 7 Décembre
Vendredi 8 Décembre
Samedi 9 Décembre
Dimanche 10 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Moody's abaisse sa note pour la dette du Royaume-Uni

    media L'agence de notation Moody's a annoncé vendredi soir avoir abaissé la note de crédit du Royaume-Uni, de «Aa1» à «Aa2». REUTERS/Brendan McDermid

    Londres rejoint la France dans le classement de l'agence de notation Moody's. L'agence a en effet abaissé à Aa2 la dette à long terme du Royaume-Uni, vendredi 22 septembre. Une mauvaise nouvelle de plus pour le pays, mais qui n'est pas une surprise vu l'inquiétude des milieux économique dans la perspective du Brexit.

    Les milieux économiques, et au premier chef La City de Londres, n'ont pas attendu le vote sur le Brexit pour s'inquiéter. Avant même le référendum, ils ont envoyé de nombreux signaux au monde politique pour dire tout le mal qu'ils pensaient d'une décision qui affectera nécessairement le milieu des affaires et les performances économiques du royaume. On y est.

    Dans sa note, l'agence Moody's pointe le fait que le gouvernement britannique, pour des raisons politiques, s’assurer une majorité suffisante au Parlement, va revoir à la hausse les dépenses publiques en Irlande du Nord, par exemple. Et certainement aussi se montrer revenir sur sa réforme attendue des retraites. Cela va inévitablement accroître l’endettement public.

    Si on ajoute à cela, le contexte morose depuis des mois, une croissance moyenne attendue à seulement 1% en 2018, moitié moins que les années précédentes, une livre sterling qui a du plomb dans l'aile et qui continue de baisser, et on obtient un tableau peu reluisant.

    L’agence américaine de notation s'alarme et prédit que les marges de manœuvre du gouvernement britannique sont de plus en plus étroites, surtout vu la complexité des négociations sur le Brexit.

    ► (Re) lire : Brexit: les Européens restent sur leur faim après le discours de Theresa May

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.