GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Décembre
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
Dimanche 17 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Décembre
Mercredi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le maire de Misrata, troisième ville de Libye, enlevé et tué (sécurité)
    • Le procès en Belgique de Salah Abdeslam a été reporté au 5 février 2018 (tribunal de Bruxelles)
    • Afghanistan: attaque en cours contre un centre d'entraînement militaire à Kaboul (ministère)
    • L'aviation israélienne bombarde des positions du Hamas à Gaza après des tirs de roquettes sur le sud d'Israël (armée)
    • L'électricité a été rétablie à l'aéroport d'Atlanta, aux Etats-Unis, après une panne géante (aéroport)
    Economie

    Les transferts d'argent vers les pays pauvres en augmentation

    media Le montant des fonds envoyés dans les pays à revenus faibles ou moyens devrait augmenter de 4,8% pour atteindre 450 milliards de dollars en 2017. AFP PHOTO/Massoud HOSSAINI

    Les transferts d'argent sont une source cruciale de revenus pour les plus pauvres, voire parfois même la seule source de revenus. La Banque mondiale a publié mardi son rapport sur ces flux. Ils se sont accrus cette année pour la première fois depuis 2 ans et le mouvement devrait se poursuivre.

    L'élément clef, c'est le mieux enregistré dans les économies russe, américaine et dans plusieurs pays d'Europe. La reprise a permis aux migrants et à leurs familles d'envoyer davantage d'argent cette année.

    Le montant global de ces fonds devrait augmenter de près de 5%, pour atteindre 450 milliards de dollars en 2017. 596 milliards de dollars si l'on inclut les transferts à destination des pays riches.

    Ces envois d'argents sont vitaux pour les pays en voie de développement et c'est particulièrement vrai évidemment pour les pays qui ont été victimes de catastrophes naturelles : ouragan, tremblement de terre, des désastres qui réduisent à néant toute amélioration du niveau de la vie.

    La Banque mondiale appelle d'ailleurs les pays à abaisser les coûts du transfert d'argent vers les pays pauvres. Un transfert de 200 dollars coûte en moyenne aujourd'hui 7 % de la somme envoyée. Le tarif est stable, mais encore trop élevé, explique Dilip Ratha, qui a dirigé le rapport.

    En 2017, l'Inde est le pays qui a reçu le plus de capitaux étrangers, puis la Chine, les Philippines et enfin le Mexique.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.