GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Lundi 16 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Tupperware ferme son site français, 235 emplois supprimés

    media Une boîte Tupperware. CC/Elke Wetzig

    C'est une entreprise mythique qui disparaît du sol français. Tupperware, le fabricant d'ustensiles de cuisine en plastique va fermer son unique usine en France, installée à Joué-les-Tours (Indre-et-Loire) d'ici mars prochain. Au total, 235 emplois sont menacés. Créée en 1973, c'est l'une des quatre unités de production de la marque américaine en Europe, où les salariés veillaient à la qualité des fameuses boîtes en plastique de toutes les couleurs.

    C'est une marque qui a trouvé sa place dans la maison de générations de Francais, grâce aux succès des « réunions tupperware », un système de ventes directes à domicile par une armée de vendeurs payés à la commission.

    Cette publicité date du début des années 1970, l'époque de l'entrée en force de tupperware sur le marché français avec l'ouverture de l'usine de Joué-les-Tours.

    Un peu plus de quarante ans plus tard, l'usine fabrique des millions de produits chaque année, et pas seulement les mythiques boîtes alimentaires hermétiques, mais tous les ustensiles de cuisine, avec toujours une exigence de qualité et des prix relativement élevés.

    Plus pour longtemps. Selon la direction, il y a surcapacité industrielle, trop de pièces produites en Europe par rapport à la demande, ce qui menace la compétitivité du groupe.

    La marque lorgne du côté de l'Asie à la recherche de nouveaux relais de croissance. Mais Tupperware jure vouloir être exemplaire en proposant un reclassement aux 235 salariés et tout faire pour trouver un repreneur avant de fermer définitivement la boîte en mars 2018.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.