GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Vendredi 17 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 19 Novembre
Lundi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • COP23: la communauté internationale s'accorde pour évaluer en 2018 ses émissions de CO2
    Economie

    L’américain Tesla conclut un accord en Chine pour construire une usine

    media Une borne de recharge Tesla pour voitures électriques près d'un parking à Kitchener au Canada, le 13 octobre 2017. REUTERS/Chris Helgren

    Un accord a été signé entre le constructeur américain de voitures électriques Tesla et les autorités chinoises pour construire une usine à Shanghai. C'est le Wall Street Journal qui l'affirme. Pékin ambitionne de développer significativement le parc national de l’automobile électrique au détriment des voitures à essence. Une aubaine pour les groupes automobiles internationaux.

    Avec 28 millions de véhicules vendus l'an dernier sur son marché, la Chine reste un eldorado pour les constructeurs automobiles. Mais c'est aussi l'un des pays les plus pollués du monde. L'occasion pour tous ceux qui se lancent sur le créneau des voitures électriques de poursuivre leur conquête du marché chinois.

    Le constructeur américain aurait obtenu des autorités de Shanghai de pouvoir s'implanter dans la zone de libre-échange de la ville. L'usine devrait fournir le marché local. Toutefois, les véhicules qui y seraient produits subiront une taxe d'importation chinoise de 25%.

    Mais la principale information est d'un tout autre ordre. L'américain pourrait, en effet, avoir la possibilité de ne pas s'associer avec un partenaire local. Signe d'un possible assouplissement de la part des autorités chinoises qui souhaitent attirer les fabricants de voitures électriques.

    Pékin a récemment confirmé qu'il imposerait aux constructeurs chinois, et ce dès 2019, des quotas de ventes de voitures propres. Un virage de la transition énergétique auquel Tesla entend, évidemment, participer.

    (Re) lire : Tesla lance sa première voiture destinée aux classes moyennes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.