GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Novembre
Mardi 14 Novembre
Mercredi 15 Novembre
Jeudi 16 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 18 Novembre
Dimanche 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le maire de Caracas, en fuite du Venezuela, va partir en Espagne (porte-parole)
    • Zimbabwe: la plupart des sections régionales du parti au pouvoir demandent à Mugabe de partir (TV d'Etat)
    • Syrie: 26 morts dans un attentat de l'EI contre des déplacés (OSDH)
    Economie

    Orange Bank débarque sur les smartphones français

    media Orange Bank a la particularité d'être 100 % sur mobile. Effectuer ses démarches dans une boutique Orange coûtera à terme 5 euros. REUTERS/Charles Platiau

    Une nouvelle offre de banque mobile est arrivée en France. Après plusieurs mois de tractations, Orange Bank est disponible sur les smartphones. Le numéro un français des télécoms entend se positionner sur le marché des néo-banques, concurrentes des banques traditionnelles. Orange ambitionne d'atteindre 25% du marché de la banque en ligne d'ici 10 ans. 25 000 clients ont déjà manifesté leur intérêt pour Orange Bank, avant même son lancement.

    Comme ses concurrentes, Compte Nickel, Boursorama ou N26, Orange Bank a des points forts : la carte bancaire et les frais de tenue de compte sont gratuits à partir de trois transactions par mois : un avantage conséquent par rapport aux banques traditionnelles.

    Autre plus : les frais de découverts, les agios, sont de 8%, une moyenne basse sur le marché. En cas de dépassement de découverts, aucune commission supplémentaire n'est facturée. Les banques classiques réclament 8 euros pour chaque paiement initié au-delà du découvert.

    En revanche, mieux vaut effectuer ses transactions en ligne. Les démarches dans une boutique Orange coûteront à terme 5 euros. Une somme qui n'est pas exigée dans une banque traditionnelle pour ce service. Orange compte investir 500 millions d'euros sur dix ans pour attirer deux millions de clients. Contrairement aux nouvelles néo-banques, le groupe table sur un marché de masse et non pas de niche.

    La concurrence sera redoutable. SFR, son grand rival, a annoncé l'arrivée d'Altice, sa néo-banque, pour 2019. Et les banques traditionnelles ont déjà pris le taureau par les cornes. BNP Paribas, par exemple, a racheté Compte-Nickel et a lancé Hello Bank, sa banque en ligne. Société Générale, quant à elle, a racheté la néo banque Boursorama. Le Crédit Mutuel a annoncé une offre couplant compte bancaire et forfait téléphonique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.