GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Mort de Khashoggi: l'UE exige une enquête complète, que les responsabilités soient établies
    • Nigeria: 55 morts dans des violences intercommunautaires dans le nord (présidence)
    • Le Mexique ouvre sa frontière avec le Guatemala à des femmes et des enfants migrants du Honduras
    • Mort de Khashoggi: Paris réclame une «enquête exhaustive», note que beaucoup de questions restent «sans réponse» (Le Drian)
    • Italie: le gouvernement maintient son budget et son engagement dans l'euro
    • Mort de Khashoggi: Merkel juge les explications de Riyad «insuffisantes»
    Europe

    L'UE renforce sa législation en matière d’homologation des véhicules

    media Dans l'incapacité de prendre des sanctions à la suite du scandale Volkswagen, la Commission pourra notamment infliger des amendes aux constructeurs. REUTERS/Shannon Stapleton

    L'UE renforce sa lutte contre la pollution automobile. Bruxelles se dote d'un nouvel arsenal législatif en matière d’homologation des véhicules. C’est une réponse au scandale des moteurs truqués de Volkswagen.

    Il a fallu deux années de discussions aux négociateurs du Parlement européen et du Conseil pour trouver un accord. Il permettra de contrôler davantage de véhicules au moment de leur certification, mais aussi après leur mise en circulation.

    Les experts de la Commission européenne auront le pouvoir de réaliser des contrôles indépendamment des Etats membres, ainsi que de procéder à des rappels. Ce qui n'était pas le cas jusqu'à maintenant.

    En cas de non-respect, jusqu'à 30 000 euros d’amende seront infligés aux constructeurs pour chaque véhicule non conforme.

    Désormais, les Etats membres auront l'obligation de contrôler au moins un véhicule nouvellement certifié sur 40 000. 20% de ces contrôles devront inclure des tests sur les émissions.

    La nouvelle législation entrera en vigueur seulement en septembre 2020, ce que regrettent les ONG.

    Autre regret exprimé par l'Union des consommateurs européens : la proposition de la Commission de briser les liens financiers entre les constructeurs automobiles et les laboratoires de tests a été rejetée.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.