GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: 35 jihadistes tués dans une offensive anti-EI soutenue par Washington dans l'est du pays (OSDH)
    • Affaire Khashoggi: Reporters sans frontières (RSF) appelle à ne faire aucun «compromis» avec Riyad
    • Ingérence russe dans les élections: Moscou accuse Washington d'avoir «fabriqué» des accusations
    • Moscou dit que 88 000 rebelles ont été tués en Syrie depuis le début de son intervention, il y a trois ans (ministre de la Défense)
    • Attentats à Trèbes et Carcassonne: trois suspects ont été mis en examen et écroués (source judiciaire)
    • Perquisitions LFI: la procureure générale de Paris dénonce «un coup de force» du camp Mélenchon (Europe 1)
    Economie

    Inégalités: un rapport pointe les politiques fiscales en faveur des plus riches

    media Emmanuel Macron prévoit une baisse de l'impôt sur la fortune pour faire revenir les expatriés fiscaux. Ici, le président français lors d'un discours au Grand Palais le 11 décembre 2017. REUTERS/Ian Langsdon

    En 40 ans, les inégalités de richesse ont fortement augmenté dans pratiquement tous les pays du monde, expliquent plusieurs économistes de renom, dont Thomas Piketty, et Lucas Chancel dans un rapport publié ce jeudi 14 décembre. Pour autant, le document pointe des différences notables selon les régions du monde.

    La région du monde qui abrite les plus fortes inégalités est le Moyen-Orient, où les 10 % les plus riches perçoivent 61 % de la richesse nationale, suivi de l’Inde, du Brésil et de l’Afrique subsaharienne. Les régions les plus égalitaires sont l’Europe (37%), puis la Chine (41%). En revanche, les Etats-Unis affichent les inégalités les plus fortes parmi les pays riches. Pour Lucas Chancel, co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'économie de Paris et coordinateur principal du « rapport sur les inégalités mondiales 2018 » ces inégalités sont le résultat des politiques fiscales des pays.

    Selon le document, les 1% les plus riches ont profité deux fois plus de la croissance des revenus que les 50% les plus pauvres au cours des dernières décennies. Ce résultat tente à démontrer les limites de la théorie du ruissellement prônée par Donald Trump et Emmanuel Macron, qui voudrait que les premiers de cordée, à savoir les plus riches, hissent vers le haut les plus pauvres.

    « On a besoin d'imposition progressive »

    Pour Lucas Chancel, l'augmentation des inégalités est le résultat de politiques fiscales favorables aux plus riches. « On a besoin d'imposition progressive, c'est-à-dire que ceux qui ont le plus moyen de contribuer contribuent davantage », plaide le co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales.

    Pour lui, « les individus immobiles – ceux qui doivent payer des impôts, qui doivent payer la TVA et les cotisations sociales – sentent une frustration très forte et parfois extrême vis-à-vis des plus aisés, qui eux sont mobiles, qui voient eux leur taux d'imposition sur le capital se réduire aujourd'hui aux Etats-Unis et en France et qui détiennent des actions dans des grands groupes comme les Gafa, qui eux ne sont pas soumis à l'impôt sur les sociétés puisque ces sociétés délocalisent leurs profits dans les paradis fiscaux. »

    Dans leur rapport, ces économistes vont plus loin. Ils comparent les réformes fiscales de Donald Trump à celle d'Emmanuel Macron et considèrent qu'elles favorisent le dumping fiscal.

    On voit une progression des inégalités, notamment en Afrique du Sud au cours des dernières années. Mais surtout, le plus important dans la société sud-africaine, c'est finalement la stabilité de ces niveaux d'inégalités extrêmes entre les 10% les plus riches qui ont un niveau de revenus qui est proche de celui des Européens, et les 90% du bas qui sont comparables aux niveaux de revenus les plus pauvres parmi les pays africains.
    Lucas Chancel, co-directeur du laboratoire sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'économie de Paris 15/12/2017 - par Patricia Lecompte Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.