GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Octobre
Dimanche 14 Octobre
Lundi 15 Octobre
Mardi 16 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    France: pénurie de chauffeurs VTC

    media Sam, chauffeur VTC. Il devra désormais fournir une carte professionnelle pour exercer sa profession. Ariane Gaffuri/RFI

    Des chauffeurs moins nombreux et des courses plus chères, c’est ce qui attend peut-être les utilisateurs des applications de VTC en France. En cause : un durcissement de l’accès à la profession entré en vigueur le 29 décembre dernier.

    Toutes les personnes qui voudront travailler comme VTC devront désormais fournir une carte professionnelle. Une réforme prévue par la loi Grandguillaume adoptée en décembre 2016. Une loi qui visait à apaiser les tensions entre VTC et taxis en donnant un cadre juridique plus clair.

    Et ce durcissement ne plaît pas du tout aux plateformes comme Chauffeur privé ou Uber. L’entreprise américaine a été contrainte de suspendre de son application tous les chauffeurs qui n’avaient pas présenté leur carte. Cela concernerait environ 10 000 personnes en France, environ un tiers des emplois du secteur.

    Pourquoi l’obtention de cette carte pose-t-elle autant de problèmes ? Jusqu’à présent les plateformes profitaient d’un flou juridique qui leur permettait d’engager des conducteurs de transports collectifs de personnes, un statut plus facile à obtenir que celui de VTC. Or ces conducteurs représentent près de deux tiers des effectifs des plateformes.

    Difficile donc d’obtenir une carte pour tout le monde. Certains ont pu profiter d’une équivalence en justifiant d'un an d’activité professionnelle, mais les délais d’attente sont longs. Les autres doivent passer par un examen réputé très difficile. En octobre, seuls 14% des candidats ont par exemple réussi le leur en région parisienne.

    A (réecouter) : Taxi le matin, traiteur l'après-midi (Les taxis du monde)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.