GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Février
Vendredi 23 Février
Samedi 24 Février
Dimanche 25 Février
Aujourd'hui
Mardi 27 Février
Mercredi 28 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    France: Toyota va investir 300 millions d'euros dans son usine de Valenciennes

    media Toyota va investir près de 400 millions d'euros dans son usine d'Onnaing près de Valenciennes dans le nord de la France. REUTERS/Francois Lenoir/Files

    Trois cent millions d’euros pour l’usine Toyota d’Onnaing, dans le nord de la France. C'est une bouffée d’air frais pour les salariés de cette usine située dans une région durement frappée par la désindustrialisation. A cette occasion, Emmanuel Macron avait fait le déplacement lundi.

    Pas question de gâcher la photo : la CGT veut critiquer la politique « anti-ouvrière » d’Emmanuel Macron ? Ses délégués ne seront pas autorisés à entrer. L’Elysée assure qu’aucune consigne n’a été donnée. Les autres syndicats, eux, sont tous là… et tous se réjouissent.

    « C’est un projet qui va permettre aussi de voir l’avenir, notamment au niveau des embauches, de la pérénité de l’emploi mais aussi du bien-être au travail  », explique Antoine Maurel Poppe, délégué CFDT.
     
    Lorsqu’il apparaît, Emmanuel Macron est applaudi par les ouvriers. Le président de la République ne fera aucun discours. Juste une visite de l’usine, au cours de laquelle il loue le travail des salariés français du constructeur japonais : « C’est parce qu’ils savent qu’on fait bien ici qu’ils réinvestissent, alors merci à vous !  C’est la continuité de ce travail qui fait aussi les engagements d’aujourd’hui. »

    Les 300 millions d’euros investis par Toyota et, pour 6 %, par l’Etat et les collectivités territoriales, permettront de moderniser l’usine et de lancer la fabrication d’un nouveau véhicules. Sept cents emplois seront créés, dont 300 dès cette année.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.