GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    La BCE interdit la troisième banque lettone de transactions

    media Le siège de l'ABLV Bank, à Riga, le 18 février 2018. Ints Kalnins/REUTERS

    La Banque centrale européenne (BCE) a suspendu ce lundi 19 février les paiements de l’ABLV Bank, la troisième banque commerciale lettone, alors que cette banque est accusée de blanchiment d'argent et d'implication dans les programmes illégaux de développement d'armes en Corée du Nord par le Département du Trésor américain. La mesure imposée par la BCE est une première depuis le lancement du Mécanisme de Surveillance Unique, lancé il y a quatre ans à Francfort, et qui a pour objectif la supervision bancaire dans la zone euro.

    Depuis lundi matin, ABLV Bank n'a plus le droit de faire la moindre transaction. Cette mesure a pour objectif d'empêcher que les déboires de la troisième banque commerciale lettone n'entraînent dans leur sillage le reste du système bancaire européen.

    À l’affiche, un bilan pourtant satisfaisant

    Pourtant, fin septembre 2017, ABLV Bank affichait un bilan plutôt satisfaisant avec un bénéfice de 3,6 milliards d'euros, ses ratios en capital et en liquidités étaient confortables. Une information dévoilée vendredi 16 février par le superviseur letton.

    Mais la situation financière de la banque s'est fortement détériorée le 13 février dernier après la décision du département du Trésor américain de désigner cet établissement comme un acteur en matière de blanchiment d'argent. Washington l'accuse de blanchiment d'argent et d'implication dans les programmes illégaux de développement d'armes en Corée du Nord. Depuis, ABLV Bank a vu son accès au système financier américain coupé, menaçant à court terme sa survie.

    Le gouverneur de la banque centrale de Lettonie arrêté

    L'annonce de la BCE intervient après l'arrestation samedi 17 dernier du gouverneur de la Banque centrale de Lettonie, Ilmars Rimsevices, par le Bureau national anticorruption. La Lettonie étant membre de la zone euro, Rimsevices est aussi membre du Conseil des gouverneurs de la BCE. La ministre des Finances lettone avait demandé sa démission pour protéger la réputation du pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.