GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Ford arrête d’investir dans son usine en Gironde, 900 emplois menacés

    media L'entrée du site de Blanquefort de la Ford Aquitaine Industries (FAI), près de Bordeaux, le 27 février 2018. NICOLAS TUCAT / AFP

    Ford Europe a décidé de ne plus investir dans son site de production de boîtes de vitesse à Blanquefort (Gironde), près de Bordeaux. Les 910 salariés de l’usine de production de boîtes de vitesse sont soutenus depuis des années par des aides publiques maintenant l’emploi et sont désormais menacés après cette annonce mardi 27 février du constructeur automobile.

    Après l’annonce, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a lui aussitôt réagi en pressant le constructeur américain de « garantir la pérennité » de l’usine et « le maintien à long terme de l’emploi », notamment avec les syndicats, les collectivités locales et l’Etat, a-t-il déclaré par le biais d’un communiqué. Dans un communiqué, le groupe automobile affirme malgré tout son « engagement à chercher une solution viable et pérenne au maintien de l'emploi sur le site », y compris « la recherche de tout repreneur potentiel intéressé par le site ».

    Le site Ford Aquitaine Industries (FAI) existant depuis 1972, spécialisé dans la production de boîtes de vitesse, « sortait jusqu’à 3 000 boîtes de vitesse par jour » auparavant, regrette Norbert, entré à l’usine en 1986. « Aujourd’hui, je ne sais pas si on en sort 500, et encore, elles ne sont pas fabriquées ici : on les monte. »

    Les syndicats réclamaient depuis des années que le groupe confie à Blanquefort la production d’une nouvelle boîte de transmissions, la 8F-MID. Selon eux, cela aurait permis d’assurer la pérennité de l’usine et de ses 910 employés.

    Mais les responsables de Ford-Europe, venus à Blanquefort mardi 27 février, ont tranché : « Il s'avère que la fabrication de la nouvelle transmission 8 vitesses à FAI n'était pas économiquement viable ». Selon la CGT de Philippe Poutou, candidat à la présidentielle de 2017 et salarié du site, Ford a pourtant « tout ce qu'il faut pour produire à Bordeaux ».

    Pour Gilles Lambersend, élu CGT au Comité d'entreprise, « quand on connaît la santé financière de Ford, c’est juste une décision industrielle. Economiquement, Ford va très bien. Je crois qu’on fera tout pour que Ford change sa décision et investisse vraiment à Bordeaux. Il a largement les moyens. »

    Un constructeur comme Ford, ce qui l’inquiète c’est que son image soit ternie. Si vraiment ça allait trop loin dans le mauvais sens, on s’occuperait de ternir son image.

    Gilles Lambersend, élu CGT au Comité d'entreprise 28/02/2018 - par Bandane Sisounthone Écouter

    En 2013, Ford s'est engagé avec l'Etat pour le maintien de 1 000 emplois contre des aides, dans un accord-cadre, pour un total d'environ 27 millions d'euros. Cet accord s'achève fin mai 2018. Une intersyndicale doit discuter mercredi 28 février de types d'actions à proposer aux salariés.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.