GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Médias: Canal+ crypte TF1

    media TF1 a reçu une déclaration de guerre de Canal+, qui a décidé de lui couper le signal. DR

    Le bras de fer se durcit entre Canal et TF1. Jeudi, la filiale de Vivendi, propriété du groupe Bolloré, a cessé de diffuser les chaînes du groupe TF1 dans son bouquet CanalSat et son application MyCanal.

    par Bradley De Souza

    Les opérateurs doivent passer à la caisse. C’est en tout cas le souhait de TF1 qui veut désormais faire payer pour la diffusion de ses chaînes. La première chaîne d’Europe réclame une vingtaine de millions d’euros à Canal+ pour avoir le droit de diffuser ses chaînes. TF1, mais aussi celles de la TNT comme TMC, TFX, TF1 Séries Films et LCI. Un montant dix fois plus élevé qu’il ne l’est aujourd’hui. Maxime Saada, le directeur général de la chaîne cryptée, avait prévenu lors d’une interview au JDD le 2 février dernier « Nous n’avons aucunement l’intention de céder au chantage et sommes prêts, si nous y sommes contraints, à envisager assez vite une coupure du signal des chaînes gratuites du groupe TF1 sur nos différents supports. » Sa menace a été mise à l’exécution. Canal+, propriété de Vincent Bolloré, a même porté plainte devant le tribunal de commerce de Paris.

    « Des chaînes gratuites sur internet et la TNT »

    Un paradoxe pour TF1. « Le groupe TF1 veut désormais faire payer ses chaînes gratuites (…) qui sont diffusées gratuitement sur la TNT et sur internet ». C’est sur un écran noir jeudi soir que les abonnés de Canal ont pu apercevoir ce message. « Cette diffusion payante aurait pour conséquence de vous faire payer l’accès à ces chaînes, ce que nous refusons » poursuit le communiqué. La filiale de Bouygues se justifie sa nouvelle stratégie. Avec une volonté de diversifier ses revenus et d’être moins dépendant de la publicité. Le groupe offre désormais de nouvelles fonctionnalités aux opérateurs, dont « TF1 Premium ». Mais en réalité, TF1 demande 100 millions d’euros à tous les opérateurs qui diffusent ses chaînes. Pour Gilles Pélisson, son PDG « ce montant n’a rien d’exorbitant, cela existe dans plusieurs pays d’Europe (…) c’est aussi la volonté de mettre en valeur des contenus exceptionnels qui attirent les Français. » L’idée c’est que chaque opérateur doit payer un peu de sa poche. Un accord a pour l’instant été trouvé avec SFR et Bouygues (la maison mère de TF1).

    Des opérateurs récalcitrants

    Le temps est compté pour Free. L’opérateur, propriété de Xavier Niel dispose d’un mois pour trouver un accord avec TF1. Son contrat de diffusion s’arrêtant le 31 mars 2018. « Les demandes de TF1 sont extravagantes. Les discussions sont au point mort » a assuré le PDG de Free, Maxime Lombardini, au Figaro, le 6 février. En revanche, les relations sont tendues avec Orange. L’opérateur a refusé de couper le signal alors que son contrat de diffusion expirait le 31 janvier 2018. Par conséquent, TF1 a assigné Orange en justice et a décidé de suspendre son service de replay MYTF1. Comme Canal, Orange refuse catégoriquement de payer.

    Des abonnés pénalisés ?

    Depuis hier, c’est l’écran noir sur les postes de télévision des abonnés Canal+. La première chaîne d’Europe regrette ce vendredi matin que Canal « prenne en otage ses abonnés ». TF1 demande à la filiale de Vivendi de « prendre en compte l’intérêt légitime de ses abonnés » selon un communiqué publié ce matin par le groupe. Si une solution n’est pas rapidement trouvée, les abonnés pourront se voir priver des plus belles rencontres de la Coupe du monde de football. Elle débute le 14 juin prochain. Et même si TF1 se partage les droits avec BeIN SPORTS (accessible via Canal+), la première chaîne d’Europe a mis la main sur les plus belles confrontations.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.