GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L'Allemagne veut protéger son économie des investissements étrangers

    media Les bureaux de Mercedes-Benz à Shanghaï. Reuters/路透社

    Il y a quinze jours, le Premier ministre français Edouard Philippe présentait des mesures destinées à empêcher les entreprises françaises stratégiques de passer sous pavillon étranger. Cette fois, c'est la ministre allemande de l'Economie, la sociale-démocrate Brigitte Zypries, qui envisage de durcir les règles sur les investissements étrangers, dans une interview à l'hebdomadaire Der Spiegel.

    L'industriel chinois Geely vient d'acquérir 9,6% du capital de Mercedes-Benz et de Smart, devenant ainsi le premier actionnaire du groupe. La multiplication ces dernières années des investissements chinois en Allemagne commence à inquiéter ses dirigeants, comme c'est le cas dans d'autres pays européens. La ministre de l'Economie estime donc qu'il convient d'adapter le seuil de participation étrangère au capital d'un groupe allemand, à partir duquel le gouvernement peut intervenir, voire l'empêcher.

    Jusqu'à présent, ce seuil est fixé à 25% du capital, soit la minorité de blocage. Mais Brigitte Zypries souligne que les investisseurs peuvent peser lourdement sur les décisions des entreprises avec beaucoup moins que ça. Le futur gouvernement fédéral devra donc se pencher sur cette question. En particulier dans les secteurs jugés stratégiques pour l'intérêt national comme l'énergie, les transports ou l'internet.

    Déjà en juillet dernier, l’Allemagne avait renforcé ses contrôles sur les prises de participations étrangères en étendant aux fabricants de logiciels utilisés dans les secteurs prioritaires la nécessité d'obtenir une autorisation du gouvernement.  

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.