GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    G20: pas de consensus pour l’instant sur la taxation des GAFA, constate l'OCDE

    media La fiscalité des GAFA divise fortement les pays, notamment les Etats-Unis et l'UE. Damien MEYER / AFP

    Coup d’envoi ce lundi 19 mars du G20 Finances à Buenos Aires où la taxation des GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon), les géants de l’internet, doit être largement abordée. L’idée est d’avancer vers une solution consensuelle sur la question. Mais, c’est plutôt mal parti, selon un rapport intermédiaire publié par l’OCDE avant cette rencontre.

    De nombreux pays à travers le monde ont réussi à se mettre d’accord pour lutter contre l’évasion fiscale. Mais les 110 pays pilotés par l’OCDE n’arrivent pas à trouver un terrain d’entente pour taxer les GAFA, acronyme pour les géants du Net : Google, Amazon, Facebook et Apple.

    Ces sociétés font des profits record, près de 90 milliards de dollars en 2017, mais échappent largement à l'impôt dans la plupart des pays européens. Elles déclarent par exemple leurs bénéfices dans les pays à faible fiscalité, comme l’Irlande ou le Luxembourg qui ont tout intérêt à les garder sur le territoire. Cette situation permet aux GAFA de payer trois fois moins d’impôts que les autres entreprises, taxées, elles, entre 20 et 25 %.

    Même Bruxelles et Washington n’ont pas réussi à s’entendre. Pourtant, Bruxelles, poussée par la France, est partie en guerre contre l’évasion fiscale des multinationales. Quant aux Etats-Unis, ils ont accepté de réformer leur système fiscal pour inciter ces multinationales à payer plus d’impôts dans le pays.

    Si aucun accord n'aboutit, la France menace de taxer les GAFA sur leur chiffre d'affaires.

    (Ré) écouter : taxation des GAFA, les Etats ont-ils la main? (Débat du jour)

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.