GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Aujourd'hui
Mercredi 24 Avril
Jeudi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    La SNCF va créer une filiale pour sa branche de fret ferroviaire

    media Le gouvernement va travailler sur la réforme du Fret SNCF, le transport des marchandises par chemin de fer. RAYMOND ROIG / AFP

    Alors que les cheminots entament leur quatrième épisode de grève de deux jours, la SNCF a fait lundi soir 16 avril une nouvelle annonce qui ne devrait pas calmer les grévistes. La direction a l'intention de créer une filiale pour sa branche du fret ferroviaire, afin de la rendre rentable. Totalement en perte de vitesse, le fret n'assure plus que 11% du transport de marchandises.

    Depuis l'ouverture à la concurrence du fret, en 2006, la SNCF a perdu 40% des parts de marché. Malgré plusieurs plans d'économies et une baisse du nombre d'agents, l'activité cumule les pertes.

    En 2017, elle a perdu 120 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 903 millions. Ses comptes sont plombés par une dette de près de 4,3 milliards d'euros, soit un peu plus de la moitié de la dette de SNCF Mobilités, entité qui abrite l'activité fret et qui est l'un des trois établissements composant la SNCF.

    En créant une filiale pour sa branche fret, la SNCF ouvre la voie à sa recapitalisation. Ainsi, Fret SNCF devrait sortir du giron SNCF Mobilités et serait dotée « d'une personnalité juridique propre, société dont le groupe public ferroviaire détiendrait 100 % du capital. » Une opération qui permettra d'assainir ses comptes, sa dette restant chez SNCF Mobilités.

    La création de cette nouvelle filiale permettra de revoir l'organisation du travail, le déroulé des carrières, mais aussi d'alléger les charges structurelles. Toutefois la direction de la SNCF s'engage a assurer la continuité des contrats de travail. Insuffisant pour les syndicats de cheminots, qui voient plutôt un signe du démantèlement du service public ferroviaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.