GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Septembre
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Septembre
Vendredi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Chômage en France: 2018 débute par une baisse en demi-teinte

    media Le nombre des chômeurs français a baissé depuis le début de l'année. REUTERS/Charles Platiau

    Le nombre des chômeurs français a baissé depuis le début de l'année. Une baisse de 0,9%, selon les chiffres publiés ce 25 avril par le ministère du Travail sur le nombre d'inscrits à Pôle emploi, l'agence nationale en charge de l'indemnisation et de l'accompagnement des chômeurs. Pôle emploi qui publie pour la première fois ses chiffres sur un rythme trimestriel. Auparavant, c'était chaque mois, mais les résultats étaient jugés trop volatiles, moins significatifs par le gouvernement. Cette fois, c'est une bonne nouvelle pour le gouvernement, empêtré dans des conflits sociaux multisectoriels, même si cette baisse ne fait que confirmer une tendance déjà amorcée.

    Trois millions sept cent mille personnes sans aucune activité professionnelle. C'est 32 000 chômeurs de moins qu'à la fin de l'année dernière. Une baisse légère, même pas 1%, mais qui permet de retrouver un niveau encourageant, le plus bas depuis 2014. La fin 2017 avait déjà été marquée par une légère baisse. Les trois premiers mois de 2018 confirment donc cette tendance, qui suscite les espoirs des chômeurs comme des autorités.

    Des carrières moins stables

    Si le nombre des demandeurs d'emploi sans aucune activité se réduit, en revanche, le nombre de ceux qui travaillent, au moins occasionnellement, et continuent de chercher un emploi durable augmente : +1,5%, ils sont 2,2 millions dans ce cas. En cause, la précarisation du marché du travail, depuis une dizaine d'années : on note plus de contrats courts et des carrières moins stables.

    Toujours un niveau record d'inscrits à Pôle emploi

    Un double mouvement donc : à la fois moins de chômeurs sans aucune activité, et plus de chômeurs « par alternance », si l'on peut dire. Conséquence, le nombre d'inscrits à Pôle emploi reste au même niveau record qu'à la fin de l'année dernière, 5,93 millions d'inscrits.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.