GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 24 Novembre
Lundi 25 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Colombie: la mairie de Bogota décrète le couvre-feu dans toute la ville après des violences et des pillages
    Economie

    Salon de l'auto de Pékin: la Chine gonflée à bloc

    media Byton, le jeune constructeur chinois d'automobiles a dévoilé le Byton Concept T, son premier SUV 100% électrique et autonome. REUTERS/Damir Sagolj

    La Chine, premier marché de l’automobile dans le monde, se met en scène sur le salon de Pékin qui vient d’ouvrir ses portes, un évènement incontournable et l’occasion de dévoiler un millier de nouveaux modèles. Cette année, les producteurs locaux n’ont plus à rougir face à leurs concurrents occidentaux et prennent de plus en plus de place dans les allées de l’exposition. S’il est vrai que les constructeurs internationaux dominent encore ce marché à 55%, les entreprises chinoises s’imposent de plus en plus, surtout sur le colossal marché de la voiture verte où s’engage une âpre bataille entre compagnies chinoises et géants étrangers.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    Chez BYD, roi chinois de la voiture électrique, la modestie n’est pas de mise. La nouvelle « E-SEED » rutilante fait son entrée en scène, telle une vedette de cinéma.

    « Elle est purement électrique et techniquement mature. Sa production industrielle pourra commencer très prochainement. L’an passé, nous avons vendu 114 000 véhicules électriques à l’international. Cela fait de nous, pour la troisième année consécutive, le champion mondial », explique Gu Xiaoxia, porte-parole de BYD.

    Fini les moqueries sur les « bols de riz », ces voitures bas de gamme copiées sur les modèles occidentaux. Aujourd’hui, même le géant allemand Volkswagen, de loin le numéro un en Chine, prend ses concurrents locaux au sérieux.

    « La voiture connectée, la conduite autonome et la mobilité électrique, la Chine veut y être et sera un leader mondial. C’est pour cela que c’est important d’être ici », souligne son PDG Herbert Diess.

    VW compte muscler son offre avec 40 nouveaux modèles électriques et investira 15 milliards d’euros d’ici 2020 pour rattraper son retard sur le marché de la voiture verte qui explose avec une envolée des ventes de 53% en 2017.

    (Ré) écouter : En 2030, les nouveaux usages de l'automobile (Chronique transports)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.