GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Plusieurs explosions dans des centres de vote à Kaboul (responsable et témoins)
    • Tanzanie: le milliardaire enlevé Mohammed Dewji annonce avoir été retrouvé (tweet)
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)
    Economie

    Industrie automobile: Tesla crée une société en Chine

    media Elon Musk, le fondateur de Tesla. REUTERS/Joe Skipper

    A l’heure où une délégation chinoise arrive à Washington pour poursuivre les négociations destinées à éviter une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, une bonne nouvelle tombe à point nommé pour le fabricant d’automobile Tesla. Hasard du calendrier ou pas, l’entreprise américaine crée sa propre société en Chine. Cela fait suite à l'annonce par Pékin, le mois dernier, que les restrictions pour les fabricants étrangers de véhicules électriques tomberont cette année.

    Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

    L’emblématique patron Elon Musk a réussi son pari : Tesla sera l’unique actionnaire de la société « Tesla (Shanghai)  ». Dans un premier temps, le fleuron californien de la voiture verte se contentera d’y développer de nouvelles technologies, des batteries et des panneaux solaires.

    Fabriquer en Chine

    Mais à plus long terme, l’entreprise américaine veut fabriquer ses voitures en Chine, seule façon de contourner la taxe de 25 % pour chaque véhicule importé.

    Depuis plus d’un an, Tesla cherchait à construire une usine à Shanghai et avait même appelé Donald Trump à la rescousse. Mais les négociations étaient au point mort, car Tesla n’était pas prêt à partager son savoir-faire avec un partenaire local. Or, ce n’est qu’à cette condition que toutes les grandes marques, de Volkswagen à Ford, ont pu se faire une place ici. Aujourd’hui, les premières restrictions tombent et Tesla compte bien s’engouffrer dans la brèche.

    Objectifs ambitieux

    Car la Chine reste une terre promise pour la voiture verte. Dopé par des subventions, les ventes ont fait un bond de 53 % l’an dernier, et le gouvernement poursuit cet objectif : d’ici 2025, sept millions de véhicules électrique ou hybride doivent rouler sur les routes chinoises.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.