GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Air France: les syndicats annoncent une nouvelle grève, sauf avancées

    media Le mouvement social chez Air France-KLM a déjà coûté 400 millions d'euros à la compagnie aérienne. Robin Utrecht / ANP / AFP

    La présidente temporaire d'Air France-KLM Anne-Marie Couderc promet aux syndicats des réponses concrètes sur les salaires jeudi prochain. L'intersyndicale a de son côté lancé un appel à la grève du 23 au 26 juin, susceptible d'être « levé ou renforcé » selon les annonces de la direction.

    Dans un communiqué intitulé « Stop ou encore », l'intersyndicale d'Air France a annoncé un nouvel appel à la grève pour les salaires du 23 au 26 juin inclus. Il sera « levé ou renforcé » en fonction de ce qu'annoncera la direction de la compagnie aérienne.

    Lors d'un référendum organisé auprès des salariés en mai dernier, les représentants du personnel avaient refusé l'augmentation de 2 % cette année, proposée par l'ancienne direction. Ils réclament toujours une revalorisation immédiate de 5,1 % de leurs salaires. Le vote « non » « majoritairement exprimé » lors du référendum organisé auprès des salariés « doit être entendu », estime l'intersyndicale dans son communiqué.

    Dans un courrier transmis ce vendredi aux syndicats la présidente d'Air France par intérim Anne-Marie Couderc a promis « des actions et mesures censées répondre aux préoccupations exprimées » par les syndicats, sans donner davantage de précisions.

    L'intersyndicale composée de dix organisations de pilotes, d'hôtesses et de stewards et de personnel au sol a mené 15 journées de grève entre le 22 février et le 8 mai. Le mouvement a été suspendu après la démission du PDG d'Air France-KLM Jean-Marc Janaillac qui avait mis son avenir dans la balance du référendum organisé en mai.

    La reprise de la grève cet été pénaliserait encore plus la compagnie aérienne. Le mouvement lui a déjà coûté près de 400 millions d'euros.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.