GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Mondial 2018: les Bleus, poule aux œufs d'or du football français

    media Un Mondial réussi pour les Bleus serait bénéfique pour la Fédération et l'ensemble du football français. FRANCK FIFE / AFP

    L'équipe de France de football entre en lice ce samedi 16 juin dans le Mondial face à l'Australie. Les Bleus sont attendus aussi sur le terrain économique. De leurs bons résultats durant la compétition découlent des profits pour la Fédération. Après des années difficiles, elle veut attirer de nouveaux pratiquants et les sponsors.

    Après le fiasco de Knysna en 2010, la grève des Bleus en Afrique du Sud et le fameux épisode du bus, les partenaires de la Fédération française de football (FFF) avaient demandé des comptes. Et même obtenu des dédommagements. Les comptes de la FFF étaient dans le rouge. Un système de bonus-malus avait été mis en place, en fonction de la cote d'amour des Bleus tombés en disgrâce.

    Huit ans plus tard, les temps ont changé. Les finances sont au beau fixe. Tous les sponsors ont resigné jusqu'en 2023 : Crédit Agricole, PMU, Volkswagen, Orange, EDF et surtout Nike. L'équipementier offre plus de 50 millions d'euros par an. D'après Noël Le Graët, président de la Fédération, le maillot des Bleus frappé de la virgule est le plus vendu au monde, devant même celui du Brésil.

    De fait, les audiences télé sont excellentes. Sept millions de personnes étaient devant leur poste pour l'amicale face à l'Italie. Bien davantage sans doute pour France-Australie. Un parcours jusqu'en demi-finales, l'objectif assumé, est à ce titre décisif.

    Et quand les pros vont bien, tout le football français doit en profiter. Après des critiques venues des amateurs, la Fédération annonce une hausse des moyens pour les quelque 2,2 millions de licenciés. Beaucoup avaient déserté après 2010. Un Mondial réussi aurait à coup sûr un effet d'entraînement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.