GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Lundi 18 Mars
Aujourd'hui
Mercredi 20 Mars
Jeudi 21 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Le gouvernement présente son «pacte» pour simplifier la vie des entreprises

    media Le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. REUTERS/Charles Platiau

    Le ministre de l'Economie et des finances, Bruno Le Maire, a présenté lundi en Conseil de ministre son projet de loi Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (Pacte). Un projet de loi qui vise à stimuler surtout la croissance des petites et moyennes entreprises en simplifiant leur environnement.

    Mesures de simplifications de la vie des PME, réforme de l'épargne salariale et relance de l'investissement dans l'innovation. Ce sont les trois piliers de ce projet de loi qui visent à libérer la croissance et rendre les entreprises plus compétitives, estime Bruno Le Maire.

    « Nous voulons libérer le potentiel de croissance des entreprises françaises, principalement des PME, leur permettre d’investir et d’innover davantage pour réussir face aux transformations technologiques, et qui permettent à notre économie de réussir dans la mondialisation, et au bout du compte créer plus d’emplois pour tous les Français, a déclaré le ministre de l'Economie. L’objectif de long terme, c’est de parvenir à un point de PIB supplémentaire grâce à ce projet de loi. »

    Huit mois de gestation ont été nécessaire pour aboutir à la rédaction de 70 articles abordant tous les aspects de la vie des petites et moyennes entreprises (PME) et de leurs salariés.

    Outre les privatisations, la loi Pacte prévoit des mesures censées simplifier le quotidien des entrepreneurs, comme une redéfinition des « seuils » à partir desquels les entreprises se voient imposer des obligations fiscales et légales.

    Fraîchement accueilli par les syndicats

    Le projet de loi qui sera débattu à partir de septembre au Parlement vise par ailleurs à mieux associer les salariés aux résultats de l’entreprise, notamment au sein des PME.

    Le texte a été accueilli fraichement par les syndicats. La CFDT, premier syndicat du secteur privé, a estimé que « le compte n'y était pas encore » pour une meilleure représentation des salariés dans l'entreprise. Force ouvrière de son côté dénonce une réforme « écrite par et pour le patronat ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.