GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    Commerce: le boeuf français bientôt de retour dans les assiettes chinoises

    media La viande bovine française, était interdite en Chine depuis 2001, suite à la crise de la vache folle. Qilai Shen/Bloomberg via Getty Images

    Le bœuf français sera bientôt de retour dans les assiettes en Chine. L'embargo instauré en 2001 suite à la crise de la vache folle va être levé. Emmanuel Macron s'y était engagé lors de sa visite en janvier. L'annonce a été officialisée ce lundi 25 juin à Pékin à l'issue de la visite d'Edouard Philippe dans le pays.

    De notre envoyé spécial à Pékin, Julien Chavanne

    C’est la grande annonce de cette visite de quatre jours: le boeuf français sera bientôt de retour dans les assiettes chinoises. Dans le Grand Palais du Peuple, aux côtés de son homologue chinois, Edouard Philippe se félicite de cette victoire tricolore : « Ces accords, sur lesquels les deux chefs d'Etat s'étaient engagés en janvier dernier, et qui sont donc réalisés aujourd'hui, moins de six mois après cet engagement, permettront aux consommateurs chinois d'apprécier l'excellence du terroir français ».

    Après 17 ans d’attente, c’est un énorme marché qui s’ouvre. Dominique Langlois, le président d'Interbev, association française des professionnels de la filière bovine, qui accompagnait Edouard Philippe, est évidemment ravi : « Aujourd’hui c’est une date, je dirais historique, pour la filière bovine. Parce que nous l’attendions, nous l’espérions et ce que nous espérions, devient une réalité. La Chine importe 1,5 million de tonnes. C’est l’équivalent de ce qu’on abat en France. Donc 30 000 tonnes, ce serait déjà formidable. Effectivement, il faut avoir de l’ambition, mais il fallait déjà avoir la possibilité de le faire. On n’est pas encore à l’arrivée de la viande, mais on est à l’acte important qui est le protocole franco-chinois qui va être signé et donc qui va permettre à la viande bovine française de venir en Chine ».

    Les premières entrecôtes françaises pourraient arriver en Chine dès septembre. « Là, on est dans la phase du protocole. Les entreprises, il y en a sept qui ont été auditées par les Chinois. Donc les autorités chinoises vont remettre un rapport. Il y aura des allers-retours de quelques jours, quelques semaines... Ce qui est normal dans la procédure. Allez… Rêvons... », précise encore Dominique Langlois.

    Quinze autres accords ont été signés lors de cette visite du Premier ministre français, de la coopération spatiale au développement des éoliennes en mer. Les ventes d’Airbus attendront. Tout comme la construction de l’usine de retraitement d’Areva même si un accord technique a été signé. Le prochain coup d’accélérateur viendra peut-être avec la prochaine visite d’Emmanuel Macron, prévue en 2019.

    C'est la fin d'une histoire de contraintes qui étaient lourdes et c'est aussi une formidable opportunité à la fois pour les éleveurs et les transformateurs français de fournir le marché chinois en viande bovine de grande qualité...Voilà un marché qui s'ouvre qui va être très stimulant pour l'élevage français.

    Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires étrangères 25/06/2018 - par Julien Chavanne Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.