GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Economie

    Accusations de plagiat: Apple et Samsung enterrent la hache de guerre

    media Le feuilleton a débuté en 2011 lorsqu'Apple a accusé son rival de copier son produit phare, l'Iphone. REUTERS/Dado Ruvic/Files

    C'est la fin d'une querelle juridique vieille de sept ans autour d'accusations de plagiat de l'Iphone d'Apple contre Samsung. Apple a annoncé, mercredi 27 juin, avoir conclu un accord à l'amiable avec Samsung.

    Avec notre correspondant à San Francisco, Eric de Salve

    Après sept ans de bras de fer, la bataille des brevets entre les deux géants du smartphone s'est finalement soldée sans vainqueur ni perdant et en dehors des tribunaux. Ce mercredi, les deux parties ont informé la justice américaine de la conclusion d'un règlement à l'amiable de leur litige portant sur des accusations de plagiat de l'Iphone par Samsung.

    Cet accord fait suite à la dernière étape de cette longue saga judicaire : la condamnation suspendue par l'appel du sud-coréen en mai dernier à 539 millions de dollars pour avoir copié des caractéristiques brevetées de l'Iphone, notamment sa forme arrondie et les icones de son écran d'accueil.

    Le feuilleton commence en 2011 lorsqu'Apple accuse son rival de copier de façon « servile »  son produit phare. Par deux fois, Samsung est condamné, par deux fois la société fait appel jusqu'à la Cour suprême.

     → A (RE)LIRE : Apple-Samsung : pas d’armistice dans la guerre mondiale des brevets

    Accord secret

    Les deux rivaux, qui représentent à eux seuls un tiers du marché mondial du smartphone, ont refusé de commenter leur accord dont le montant et le contenu sont tenus secrets. Apple s'est contenté de renvoyer à son communiqué de mai dernier dans lequel la société californienne assure que cette bataille dépasse le simple enjeu financier mais concerne surtout la protection de l'innovation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.