GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Economie

    FMI: guerre commerciale, un risque pour la croissance mondiale

    media Maurice Obstfeld économiste en chef du FMI a présenté les prévisions de croissance mondiale le 16 juillet 2018 à Washington. Il prévient que le conflit commercial entre les Etats-Unis et ses partenaires pourrait la compromettre à brève échéance. SAUL LOEB / AFP

    Le Fonds monétaire international s'inquiète pour la croissance mondiale du conflit commercial entre les Etats-Unis et ses partenaires économiques. Globalement les prévisions de croissance du FMI pour 2018 restent inchangées, mais il y a des gagnants et des perdants.

    Si les tensions commerciales actuelles s'intensifient encore, il y a des risques à court terme de ralentissement de la croissance. Le FMI maintient une prévision de croissance mondiale en 2018 de 3,9% et ne modifie pas, pour l'instant, son appréciation de la croissance aux Etats-Unis, 2,9% et en Chine, 6,6%.

    Mais le FMI revoit à la baisse ses prévisions d'avril dernier concernant l’Allemagne, la France, l’Italie, qui devraient afficher une croissance inférieure de 0,3% aux prévisions précédentes.

    De même que le Japon, moins 0,2%, en raison d'un ralentissement de l'activité économique au premier trimestre. La révision à la baisse de la croissance au Royaume-Uni est liée, quant à elle, au flou actuel des conditions du Brexit.

    En revanche les tensions géopolitiques ont fait grimper le prix du pétrole et le FMI revoit, mais à la hausse cette fois, les prévisions de croissance de l’Arabie saoudite, à 1,9% en 2018, et celle des pays exportateurs de pétrole du Moyen-Orient. En Amérique latine deux économies sont particulièrement en difficultés aux yeux du FMI : l'Argentine et le Brésil.    

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.