GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 18 Décembre
Mercredi 19 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Attentat de Strasbourg: un proche du tueur présenté à un juge d'instruction (parquet de Paris)
    • Yémen: le cessez-le-feu entre officiellement en vigueur mardi à Hodeïda (responsable ONU)
    • France-social: la SNCF versera des primes exceptionnelles à près de 100 000 salariés (Pepy)
    • Grèce: explosion d'une bombe contre la télé privée Skaï, pas de blessés mais des dégâts matériels (police)
    • Le Canada cherche à annuler un contrat d'armement de 15 milliards de dollars avec Riyad (Justin Trudeau)
    • Brexit: des «dégâts irréparables» en cas de second référendum, prévient Theresa May
    • Japon: une explosion dans un restaurant fait 42 blessés dans le nord du pays (autorités locales)
    • Conso: la quasi-totalité des poissons présents sur les étals des grandes surfaces ne sont pas issus de la pêche durable (UFC-Que Choisir)
    Afrique

    Les entreprises françaises perdent du terrain en Afrique

    media Emmanuel Macron à son arrivée au square de l'Indépendance, à Accra au Ghana, le 30 novembre 2017. REUTERS/Ludovic Marin/Pool

    Le commerce extérieur français n'a pas le moral. Illustration en Afrique, où les parts de marché à l'exportation de la France ont diminuées de moitié depuis l'an 2000. Même si la balance avec l'Afrique reste excédentaire, les entreprises françaises perdent du terrain par rapport à la concurrence chinoise et plus étonnamment... allemande.

    C'est un symbole qui en dit long. Pour la première fois, l'Allemagne a ravi à la France la place de premier fournisseur européen à l'Afrique. Jamais auparavant Berlin n'avait supplanté Paris sur le continent.

    Il faut y voir, selon les experts de la Coface, l'assureur crédit des entreprises françaises qui exportent, les effets de l'offensive économique allemande vis-à-vis de l'Afrique. Mais il faut y voir surtout une perte d'influence française sur des marchés qu'elle dominait traditionnellement.

    Les parts de marché à l'exportation de la France ont diminué de moitié depuis l'an 2000 en Afrique. Comparativement, la Chine s'envole avec une part de marché atteignant 18 %. La France est aussi concurrencée par des pays comme l'Ukraine et la Russie, notamment sur les exportations de blé.

    Macron veut enrayer le déclin

    Les pays émergents disputent donc à la France sa place au soleil. Mais Paris n'a pas dit son dernier mot. Le président Macron a montré la voie à suivre en se rendant successivement au Ghana et au Nigéria cette année. Les entreprises tricolores sont invitées à s'ouvrir à la zone anglophone de l'Afrique dont elles sont quasiment absentes.

    Pour la Coface, il existe d'importantes marges de progression, non seulement au Maghreb mais aussi en Afrique de l'Est, sur les marchés dynamiques comme l'Ethiopie et le Kenya.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.